Mighty Marketing
  • Sextorsion
  • Virus Ukash des RCMP

Nouvelles arnaques : la Sextorsion et les Ransomwares

La Sextorsion et les Ransomwares: Là où il y a des hommes, il y a de l’hommerie !

 

La sextorsion, les ransomwares, le phishing (hameçonnage) et autres…

Au Canada seulement, le Centre Canadien Anti-Fraude rapporte plus de 14,491 victimes de fraudes en ligne pour l’année 2012. Si ce nombre ne vous impressionne pas peut-être que le montant, des fraudes déclarées le feront ! 76,132,679.08 $ CAD est la somme totale des montants déclare par les victimes de fraude pour l’année 2012 ! Donc, en moyenne, chaque victime aurait été arnaquée de plus de 5000 CAD chacune…

La question qui tue, mais qui sont ces victimes et qu’est-ce qui pousse ces victime à verser des sommes aussi importantes aux arnaqueurs?

Toujours selon le Centre Canadien Anti-Fraude, les principales victimes seraient des individus âgés entre 50 et 59 ans (Article intéressant sur les baby boomers et leur utilisation d’internet). Les provinces de l’Ontario et du Québec son les deux provinces les plus toucher par les cyber fraudes.

Pour ce qui est des motifs, les raisons varient, mais certaines catégories prédominent. Toujours selon le Centre Canadien Anti-Fraude, 22 % des cas de fraude sont liés à des prix ou des compensations quelconques auxquelles victimes auraient eu droit. La deuxième catégorie de fraude la plus populaire, 15 %, est liée à l’achat de marchandise que les victimes ne reçoivent jamais. 12 % des fraudes sont par rapport à des arnaques pour des services non rendu, 11 % sont des arnaques qui survienne lorsque le fraudé essaie de vendre un bien et finalement, 9 % sont des fraudes du type romance.

Vous avez tous déjà entendu parlé des fameux courriels spam qui vous annonce le décès d’un arrière grand-père lointain duquel vous venez d’hérité de plusieurs millions de dollars. Tout ce que vous avez à faire, c’est de verser 1786.25 $ pour pouvoir débloquer les fonds afin de recevoir votre héritage. Ces fraudes font encore, étonnamment, beaucoup de victimes.

De nouvelles techniques de fraude sont apparues donc deux particulièrement efficace.
Les Ransomware ou logiciel rançon, poussent l’audace des fraudeurs vers de nouveaux sommets ! Ces logiciel prennent le contrôle de votre ordinateur et vous demande de leur débourser une rançon pour que vous puissiez reprendre contrôle de votre ordinateur. L’un d’eux fait d’ailleurs rage au Canada depuis quelque temps. Le virus Ukash de la Gendarmerie Royale Canadienne vous avertie que vous avez téléchargé illégalement des fichiers ou avez visitez de site internet douteux et vous demande de payer un montant via Ukash en échange de la réactivation de votre ordinateur et l’abandon des charges contre vous. Ce virus est en effet tout ce qui a de plus faux. J’ai d’ailleurs vu ce virus en action sur l’ordinateur d’un ami il y a peu de temps. Il s’exécute de façon très rapide et nécessite un formatage complet de votre ordinateur.

La nouvelle mode côté fraude est la Sextorsion. Cette technique est assez simple. Vous rencontrez une séduisante demoiselle sur un site de rencontre en ligne ou sur un site social, et commencez à parler ensemble. Vous lui plaisez et rapidement les choses se bousculent et elle vous demande de vous exécuter devant votre webcam. Une fois votre prestation terminée, la demoiselle en question quitte la conférence vidéo abruptement et vous recevez un courriel. Ce courriel vous informe que vous avez été filmé à votre insu et que si vous ne payez pas maintenant un montant X (drôle de jeu de mots compte tenu des circonstances) la vidéo sera partagée à votre entourage via Facebook et sera rendu public sur YouTube. Voila ce qu’est la sextorsion. Cette nouvelle arnaque a déjà fait plusieurs victimes (toutes masculines) dans la province et en est qu’à ces débuts.

Il n’en reste pas moins que la meilleure protection contre ces pratiques douteuses est de toujours être vigilant et que en cas de situations douteuses consultez le web ! Une recherche Google peut vous fournir de précieuses informations et vous permettre de mieux discerner entre une pratique légitime et une douteuse. Pour finir, messieurs, si une jolie demoiselle vous invite à performer sur le web, faites attention pour ne pas devenir une victime de sextorsion!

À propos de l'auteur
Gabriel Touchette est diplômé de l’Université Bishop’s avec une double concentration en Entrepreneurship et Marketing (“BBA”, 2012). Il entre par la suite à l’Université de Sherbrooke en Maîtrise en Commerce Électronique. En 2011, il fonde Solution Mighty Marketing, une entreprise de gestion des réseaux sociaux qui plus tard, ajoutera le design web et stratégie web à son offre de service. Passionné d’entreprenariat et des réseaux sociaux, Gabriel est toujours à la recherche de nouveaux challenges.

Laissez un commentaire

*

captcha *

Contact Us